Bonjour à tous,

Vous n’êtes pas sans savoir que je suis fière d’être normande, fière de ma région malgré un temps parfois un peu capricieux. Ma normandie je l’aime beaucoup et j’ai décidé aujourd’hui d’entamer une nouvelle rubrique sur le blog.

Que vous soyez d’ici ou non, j’ai choisi de partager avec vous ces lieux, ces restaurants, ces musées ou encore ces savoir-faire normands, qui font la richesse de ma région. Ainsi, régulièrement je partagerai avec vous un article intitulé  » Ma Normandie ». Ces articles ont pour but de vous donner envie de venir découvrir ou redécouvrir certains endroits qui me tiennent à coeur.

On débute cette aventure avec le Pays d’Auge. Si vous n’êtes pas normands, une petite explication s’impose: le calvados est divisé en plusieurs sous-région: le Bessin, la Plaine de Caen, la Côte fleurie, de nacre, le bocage et le Pays d’Auge.

Le Pays d’auge est sans aucun doute mon coin préféré: vert, avec des pommiers et les fameuses vaches ( comme dans pub), les chevaux et les jolies plages: Deauville, Honfleur…

Aujourd’hui, je vous emmène au fin fond du Pays d’Auge découvrir deux lieux: Beuvron en Auge et Cambremer, plus précisément le jardin de Cambremer.

Beuvron-en-Auge.

Ce petit village fait partie des plus beaux villages de France. Un petit bourg avec des maisons typiquement normandes, avec nos fameux colombages. Ici les touristes viennent de Chine, du Japon ou encore d’Espagne pour observer de prés cette architecture bien particulière. Je trouve que l’atmosphère semble arrêté dans le temps. Une brocante, une vente de panier ancien, une jolie épicerie ou encore une boutique de linge de maison et de chapeaux: mon coup de coeur.

Je suis très sensible au travail de la broderie, de la dentelle et de la paille, j’ai donc directement était séduite par la boutique: L’âne bleu qui regorge de petites merveilles.

Si vous souhaitez dormir sur place, sachez qu’il y a de nombreux gîtes et chambres d’hôtes typiques. Pour la restauration, nous nous sommes arrêtés dans la crêperie du village: La Colomb’ Auge. J’ai beaucoup aimé la mise en avant de produits locaux: les pommes issues des fermes alentour, les glaces artisanales et fermières, entre autres. Si vous aimez le cidre, n’hésitez pas à déguster le cidre normand, incontournable.

Une autre option s’offre à vous: celle du restaurant gastronomique: Le pavé d’Auge. Nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de le tester mais la carte est vraiment alléchante.

Le jardin de Cambremer.

Je ne connaissais pas cet endroit, c’est la maman de mon brun qui nous l’avait conseillé. Nous nous sommes donc rendu dans ce lieu niché au coeur de la Normandie. Un lieu caché qui vaut le détour. Ouvert de mai à septembre, ce jardin est un petit havre de paix. Je pense que nous sommes venus un peu tôt dans la saison  florale, car bon nombre de fleurs n’étaient pas encore ouvertes. Néanmoins, j’ai adoré ce lieu. L’entrée pour adultes est à 8 euros. Vous déambulez dans les allées d’un jardin très bien entretenu, avec différents univers, un petit détour dans le passé avec l’exposition des métiers d’avant, une variation d’odeur avec les plantes médicinales ou encore un détour prés de la mare.

Vous pouvez aussi vous restaurer sur place avec une crêperie, cependant, hors saison les horaires sont assez réduites. Et si l’envie vous en dit, une salle de réception au coeur du domaine, vous permet de célébrer un mariage, une baptême ou autres fêtes.

En tout cas moi j’ai été charmé.

J’espère que ce premier article normand vous aura plu, n’hésitez pas à me laisser votre avis.

Belle soirée.

X.O.X.O

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :